Quels sont les dangers? ( source : Ministère des ressources naturelles , Ontario)

  • En dépit de leur apparence anodine, les déversoirs exposent les canotiers et les plaisanciers se trouvant à leur proximité à de grands dangers. L'eau qui circule continuellement à la base des déversoirs crée des courants hydrauliques sous-marins qui peuvent facilement piéger quelqu'un à la base du barrage. On appelle communément cet effet hydraulique la « machine à noyade ».
  • Il arrive que les déversoirs n'aient pas de structure visible au-dessus de la ligne de flottaison. La présence de dangers peut donc échapper aux plaisanciers s'approchant du déversoir en amont. Les plaisanciers doivent toujours chercher les panneaux avertisseurs, bouées, balises et indications sur les voies de portage et y obéirent.
  • Une fuite du barrage en amont, entre les batardeaux et à leur proximité, peut aspirer un nageur et le retenir avec une telle force sous le niveau d'eau qu'il lui sera impossible de s'échapper.
  • Dans des eaux bouillonnantes, les objets flottent moins bien que dans des eaux calmes. L'air emprisonné dans l'eau réduit la flottabilité et les personnes se trouvant dans ce genre de situation éprouvent donc de grandes difficultés à rester à flot, même s'ils sont munis d'un équipement de flottaison personnel.
  • Le niveau et le débit d'eau au-dessous d'un barrage peuvent changer rapidement et sans avertissement. Ne vous mettez jamais dans une situation où vous ne pouvez pas quitter l'endroit où vous canotez ou vous êtes arrivé en bateau. Ne campez pas, ne pique-niquez pas et ne prenez pas de bain de soleil à un endroit situé au-dessous d'un barrage et pouvant être inondé